Timbres en francs dans le monde

C’est en France que l’on trouve pour la première fois la mention du  franc (appelé Germinal depuis la Révolution) sur timbre. Il s’agit du 1 F Cérès typographié, carmin foncé, émis en 1849 sous la Deuxième République. Ce timbre est moins rare et moins coté que ce même  1 F vermillon (26500€ pour une vente sur offres 2011), timbre le plus cher de France (voir aussi article sur les timbres rares). La Suisse suivra de près en 1854 avec la figure allégorique “Helvetia”.

Le franc, divisé en 100 centimes (devenu nouveau franc, valant 100 anciens francs en 1960) fut utilisé en France jusqu’au passage à l’Euro en 2002. Les derniers timbres français en Francs sont illustrés ci-dessous.

Pour mémoire, nous rappellerons  que le franc est né en 1360 sous le roi Jean Le Bon.

Le franc aurait pu devenir une monnaie mondiale quand en 1865 fut créée l’Union monétaire latine. Les quatre premiers pays signataires (Belgique, France, Italie, Suisse), rejoints en 1868 par la Suisse, avaient admis la circulation de leurs monnaies respectives à parité et sous le nom de franc, même si les monnaies et timbres italiens étaient libellés en lire. Pendant une dizaine d’années, une sorte de monnaie commune européenne a donc existé Cette Union fut, de jure, dissoute le 1er janvier 1927. La carte ci-dessous montre bien cette parité vis à vis de la monnaie utilisée en Afrique orientale allemande.

Présidée par Felix Esquirou de Parieu, fervent partisan d’une union monétaire “prélude aux fédérations pacifiques du futur”, la Convention de Paris, dite de l”« Union Latine », fut signée le 23 décembre 1865. Ce timbre italien illustrant l’ “Unione Latina ” fut émis en 2001.

Le franc français utilisé dans des colonies , bureaux et postes de pays indépendants

Les francs français ont été utilisés dans les colonies françaises. Des timbres français ont d’abord été employés à partir du début des années 1850 notamment en Martinique, Guadeloupe  et Réunion, puis des timbres valables dans toutes les colonies à partir de 1859 jusqu’en 1881, puis,  à partir des années 1880, spécifiques à chaque colonie , d”abord par surcharge des timbres valables dans toutes les colonies comme illustré ci-dessous.

guyane1

obock5f

réunionsurch

sénégal1

L’Algérie a utilisé les timbres français, parfois surchargés Algérie ou des timbres spécifiques ; la monnaie était le franc français jusqu’en 1964 (indépendance en 1962). L’Algérie indépendante a alors adopté le dinar. Le Maroc, en fait protectorat,  a utilisé le franc français dans la zone française depuis 1918, ainsi qu”auMaroc indépendant  de 1956 à 1960 avant d’adopter le dirham. Pour la Tunisie, des timbres spécifiques en francs français sont utilisés de 1888 à l’indépendance en 1956 et jusqu”en 1958, avant l’adoption du dinar. Les trois timbres ci-dessous ont été émis après l”indépendance.

algérie

maroc

tunisief

Les établissements français de l’Inde, n’ont utilisé des timbres spécifiques en francs français que de 1892 à 1923 ; ensuite sont utilisés, jusqu’à la rétrocession à l’Inde en 1954, les fanons, caches et roupies. Dans les Etablissements français de l’Inde, le franc français a été indiqué sur des timbres spécifiques de 1892 à 1923. Les timbres ont ensuite été libellés en fanons, caches et roupie jusqu’en 1954, date à laquelle les villes de Chandernagor, Karikal, Mahé, Pondichéry et Yanaon ont été rétrocédées à l’Inde.

ets inde2

etsindefanoncache

etsinde roupie

Dans le Pacifique, le franc français figure sur les timbres  et ceci  jusqu”à l”adoption en 1960 du Franc de la Communauté Française du Pacifique (CFP):

  • de Nouvelle Calédonie à partir de 1859,
  • des Etablissements de l’Océanie (territoire appelé à partir de 1958  Polynésie Française) depuis 1892,
  • de Wallis et Futuna depuis 1920.

ncf

océanief

walis et futunaf

polynésief1

La figure suivante représente un billet de 500 Francs CFP.

fcfpbillet banque

Le Franc français a aussi été utilisé sur des timbres :

  • légendés  Vallées d”Andorre, Andorre, Principat d”Andorra de 1931 à 2001

andorrevallées

andorre

andorreprin

  • de Monaco de 1885 à 2001 (de 1851 à 1860, les timbres de Sardaigne ont été employés, ainsi que les timbres de France de 1860 à 1885, ).

monaco

  • de Sarre émis entre 1921 et 1935 (rattachée après referendum au Troisème Reich entre 1934 et 1945) et 1947 à 1959 (où elle est devenue un land de la République Fédérale).

sarre25m

saargebiet

saar

saarland

  • divers bureaux français ouverts de par le monde :

– Alexandrie ( 1899-1921),

– En Chine septentrionale, entre 1894 à 1900 (ensuite la piastre est utilisée jusqu’en 1922, date où tous ces bureaux ont été fermé), avec des timbres français pour les villes de Shangaï, Tien-Tsin, HanKéou, Tché-Fou, Pékin, Amoy, arsenal de Pagoda, Fou-Tchéou,  et  Ning-Po,

chi_31[1]

– En Chine méridionale des timbres d’Indochine jusqu’en 1917 (ensuite la piastre est utilisée)  : Canton (à partir de 1901), Kouang-Tchéou, (à partir de1906), Mong-Tzeu (à partir de 1903),Pakkhoi (à partir de1903 ), Tchongking (à partir de 1902), Yunnan-Fou (à partir de 1903. Tous ces bureaux ont été fermés en 1922, sauf celui de Kouang Tchéou  fermé en 1943,

– dans l’île de Crète en 1902,

– à Port Saïd (de 1899 à 1921),

portsaid5f

– Zanzibar  (de 1894 à 1904), le franc était équivalent à 10 annas ou une roupie).

  • des bureaux des puissances étrangères ouverts en divers point du globe :

– Les trois bureaux austro-hongrois ouverts de 1903 à 1914 en Crête à la Canée, Candie et Rethymno .Ces timbres ont aussi servi au Levant.

– Les bureaux allemands du Levant (Empire Ottoman). L”adoption du franc a été rendue nécessaire par la concurrence que se livraient les différentes administrations postales. Les illustrations concernent un timbre allemand, type Germania surchargé à 100 centimes, un courrier ayant contenu des échantillons de raisins de Smyrne , une bande de journal expédié de Jerusalem et un entier postal émis pour les 25 ans du règne de Guillaume II expédié de Constantinople.

smyrne

bureau allemandjerusalem

levantguillaume2

– Les bureaux anglais dans la zone française du  Maroc de 1918 à 1937 ;

marocanglaisf

Le franc casino a figuré sur les timbres des pays de l’Union Latine :

  • Belgique de 1849 à 2001, y compris durant la période d’occupation allemande pendant la guerre 1914-1918 :

– “General Gouvernement ” ), pour la zone occupée, avec les surcharges “Belgien” et valeurs en  portée  en “Cent et F “sur les timbres et,

–  “Etappen Gebiet”,  pour la zone comprise entre la précédente et le front, aussi bien pour la Belgique que pour la partie envahie du Nord de la France;  les timbres ne portent que la surcharge “Cent et F”.

belgique

belgique occup allemande

belgique occup allemande 2

  • Luxembourg de 1852 à 1940 et de 1944 à 2001,

luxembourg

  • Suisse depuis 1843. Le Liechtenstein a eu des timbres en francs suisses depuis 1921 et le bureau des Nations Unies à Genève vend des timbres libellés en francs suisses depuis 1969.

liechtenstein

onugenève

Franc CFA

Après la seconde guerre mondiale, le franc utilisé en Afrique (Afrique Equatoriale et Occidentale Française, Madagascar, Comores (Les Comores indépendantes utilisent un franc comorien (Fc) depuis 1994) était le franc des Colonies Françaises d’Afrique (CFA), même si la mention n’en est pas explicite pour les timbres, sauf pour ceux utilisés à la Réunion de 1949 à 1974. Assez curieusement Saint Pierre et Miquelon a utilisé le franc CFA de 1948 à 1972, sans que cela soit mentionné sur les timbres. Le franc CFA valait 2 F Français jusqu’à l’apparition du Nouveau Franc en 1959 où il valait alors 0,02 NF.

aef

aof2

magascarcol2

comores

réunioncfa

Beaucoup de pays d’Afrique francophone devenus indépendants dans les années 1960 continuent à utiliser le franc CFA. Depuis 1959-1960, ce sigle signifie Communauté Financière Africaine comprenant les anciennes colonies françaises. La Mauritanie a adopté l’um ou ouguiya (once en arabe) à partir de 1973, la Guinée a employé le sylis divisé en 100 cautis de 1973 à 1985 avant d’adopter le franc guinéen GNF, Madagascar a adopté le Franc malgache (fmg) en 1960 transformé en ariary  en 2004.

mauritanieum

guinées

madagascarfmg

madagascarind2

La Guinée-Bissau et la Guinée Equatoriale utilisent le franc CFA respectivement depuis 1997 et  1985.

guinéebissaucfa

guinéeeqat

Franc belge et Francs dérivés

La colonie du Congo a libellé ses timbres en francs belges de 1886 à 1960, ainsi que les territoires du Ruanda-Urundi (précedemment partie de l”Afrique Orientale Allemande), occupés par la Belgique en 1916 (voir timbre ci-dessous); ce territoire a d”abord été sous mandat de la Société des Nations à partir de 1923, puis des Nations Unies, à partir de 1946 et jusqu’à l’indépendance du Rwanda et du Burundi.

ruanda

Après l’indépendance, Le Rwanda et  le Burundi ont continué à utiliser le franc  sur leurs timbres, ainsi que le  Congo (Zaïre)de 1960 à 1965.

rwanda

burundi2

Saint Pierre et Miquelon a aussi utilisé le franc CFA, sans que cette indication apparaisse de 1948 à 1972.

D”autres types de francs ont été utilisés dans des territoires  sous autorité française

La Cote Française des Somalis a utilisé de 1952 à 1967 un Franc Djibouti qui valait 0,024 F français, ainsi que le territoire français des Afars et Issas pendant toute son existence de 1967 à 1977.

cotesomalisafars f

djiboutiind2

La figure suivante montre un billet de  francs de la République de Djibouti.

frdjiboutibillet banque

Le condominium (entre la France et la Grande Bretagne) des Nouvelles Hébrides, avant de devenir Vanuatu a utilisé le franc-or entre 1938 à 1976 et avait des timbres légendés en français ou en anglais. Ce franc a été remplacé par un franc Néo-hébridais (FNH) en  1977. A l’indépendance en 1980, sous le nom de Vanuatu, le FNH a perduré jusqu’en 1981 où il est devenu vatu .

nh5fror

francornh2

nouvelleshébridesfnh

vanuatufnh

D’autres pays ou territoires ont utilisé le franc :

  • Pour l’Albanie, la période concernée est  1913 à  1947, le centime était appelé qintar. On passe cependant du franc AR au franc S. H.  En 1947, ce franc a été remplacé par le leke.

albanie

albanie0,3fr

albanie1fr

  • Le territoire désigné sous le nom d’Amazonie se trouve sur les rives du Rio Carsévène, affluent de l’Amazone, ville principale Firmine. Une société se forma en France en 1894 pour l’exploitation de l’or. L’exploitation démarra rapidement et fut fructueuse. Au cours de la seconde année d’exploitation furent émis des timbres locaux destinés à affranchir la correspondance emportée par le courrier bi-hebdomadaire allant de Firmine à Para où les lettres recevaient alors un affranchissement brésilien. L’entreprise dura plusieurs années, mais fut abandonnée quand la Cour de La Haye attribua ce territoire au Brésil.

amazonie

  • Les Antilles danoises de 1905 jusqu’à leur acquisition par les Etats-Unis en 1917. Ces îles au nombre de trois (Sainte Croix, Saint Jean, Saint Thomas), situées à l’est de Porto-Rico sont appelées Iles Vierges américaines (à différencier des îles Vierges britanniques).

antilles danoises

  • La Bulgarie, depuis son indépendance en 1879 jusqu’en 1881.
  • Le Congo (ex-belge a continué à utiliser le franc jusqu’à adopter  en 1967 le zaïre divisé en 100 sengis, puis de réadopter en 1999 un franc congolais (Fc). Le Katanga, pendant sa brève indépendance  de 1960 à 1962 et le Sud Kasaï en 1961 ont aussi utilisé le franc belge.

congoFC

katanga

kasai

  • La République Dominicaine en 1883.

dominicaine

  • En Ethiopie, la période des francs et centimes a été très courte : 1904 à 1907.

ethiopie

  • Au Fezzan-Ghadamès, territoire libyen occupé par les français de 1943 à 1951.

fezzan

ghadamès

  • La Libye en 1952 a libellé des timbres utilisés au Fezzan (précédemment sous occupation française) en francs équivalent à 1 millième.

libyeF

  • La Perse (Iran) en 1881-1882

5fperse

 

Timbres de fantaisie

Dans les timbres de fantaisie libellés en francs, j’évoquerai la république du Counani  et la Mirdicie.

  • Le Counani resta à l’état indivis entre la France et le Brésil de 1841 à 1900. Un fort fut même construit par les français à Counanie en 1777. Ce fut la Suisse qui par sa médiation permit l’attribution du territoire au Brésil. Mais avant cette décision intervinrent deux tentatives d’un caractére héroi-comique . En 1887, le romancier-chansonnier Jules Cros conçut le projet d’une République de la Guyane indépendante pour la donner à la France. Il se fit reconnaître, par des chefs locaux, président du territoire de Counani. Il fit émettre des timbres dont il annonça la parution dans son journal officiel. En 1892, Adolphe Brézet revendiquait la succession de Jules Cros, décédé l’année précédente. Diverses émissions de vignettes furent alors faites et des courriers réalisés.

counani

  • Des vignettes ont soit disant été émises en Mirdicie (partie de l’Albanie en 1921 lorsqu’éclata dans cette région un soulèvement promptement réprimé. Ces vignettes ont été cataloguées pendant plusieurs années dans le catalogue Yvert et Tellier.

mirdicie1

mirdicie2

Les illustrations ont été réalisées à partir de pièces généralement possédées par des membres de l”association, le numéro 86 de Timbroloisirs,des catalogues de vente sur offre et les sites mentionnés ci-dessous.

Bibliographie

Timbroloisirs n° 19 , p 72-76 et n°86 (1996), p 72-77

Timbres Magazine, janvier 2005 : La république de Counani

Georges Chapier : Les timbres de fantaisie et non officiels, Editions de l’échangiste universel à Bischviller Bas-Rhin , nouvelle édition 1963

http://www.cifr.it/Amazzonia set.jpg

http://www.cifr.it/forum42.html

8 pensées sur “Timbres en francs dans le monde

  • 23/06/2011 à 17:10
    Permalink

    Bonjour
    J’ai 3 timbres des établissements français dans l’inde, un de couleur verte de 45c ;6 caches
    un autre vert et rouge de 1fa
    un troisième bleu de 75c; 1fanon 12caches.
    Pourriez- vous m’indiquer leurs cotes car je ne l’ai trouvent nul part sur les sites
    Merci
    Cordialement

    Répondre
    • 14/12/2011 à 09:20
      Permalink

      Bonjour,

      Avec des indications aussi imprécises, il est impossible de répondre. Vous pouvez chezcher dans le catalogue Yvert et Tellier “Colonies Françaises et Territoires d’outremer” que vous pouvez acquérir certainement chez un libraire spécialisé. Toute association philatélique locale dispose en consultation d’un tel ouvrage. Vous pouvez aussi tenter votre chance pour trouver l’information sur un site de vente en ligne. Cordialement.

      Répondre
  • 16/11/2011 à 18:52
    Permalink

    Bonsoir, Je suis philatéliste et je recherche l’histoire éphémère de la République de Counani. Internet m’a amené jusqu’à votre association. Votre club philatélique organise t-il des réunions pour échanger des timbres avec d’autres philatélistes? Dans l’attente d’une réponse recevez Madame, Monsieur mes plus respectueuses salutations. jj Pilloux

    Répondre
    • 14/12/2011 à 09:01
      Permalink

      Bonjour, je n’ai guère plus d’information sur la république de Counani que ce que j’ai trouvé sur internet. J’ai aussi lu l’ouvrage de Georges Chapier “Les timbres de fantaisie et non officiels, édité en 1963 aux éditions de l’échangiste universel.J’ai l’intention en mars ou avril 2010 de faire un exposé sur les timbres de fantaisie que je mettrai ensuite sur le site.

      je pense que vous avez vu l’article sur les timbres libellés en francs sur le site. j’y parle de la république de Counani. Je ne dispose d’aucun timbre ,ni aucun autre document.

      Recevez Monsieur mes plus respectueuses salutations. Jean-Philippe

      Répondre
      • 14/12/2011 à 09:21
        Permalink

        il fallait bien sûr lire 2012 et non 2010

        Répondre
      • 13/06/2016 à 17:44
        Permalink

        Bonjour, une amie vient de me donner une vignette de la République de Counani. Je me demandais s’il pouvait avoir une valeur? Si oui, où puis-je la trouver ?
        Merci

        Répondre
  • 05/10/2013 à 14:07
    Permalink

    pouvez -vous combien coute un timbre oceanie 50 franc pacifique du centenaire du peintre gauguin
    merci

    Répondre
  • 03/03/2015 à 17:23
    Permalink

    bonjour,
    Concernant le 1F =10 annas de Zanzibar, sauf erreur 16 annas équivalaient à 1 roupie
    cdlt

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*