Pasteur

Louis Pasteur, né à Dôle en 1822 et mort en 1895 à Villeneuve-l’étang fut un savant chimiste et biologiste. Tout le monde a en tête ses travaux sur le vaccin de la rage ce qui est illustré par un timbre de 1985 pour le centième anniversaire de la découverte. Il a aussi été un chercheur  dans le domaine de la stéréochimie, mais surtout  dans celui  des fermentations, ce qui a révolutionné la médecine humaine et vétérinaire, la chirurgie, l’obstétrique et l’hygiène. En France

Rien d’étonnant qu’il ait été le premier scientifique timbrifié en France. Ce fut d’abord en buste et en petit format sur une série de timbres bleus, verts ou rouges (YT 170-181) émise en 1923-26, qui a été surchargée à diverses reprises pour en changer la valeur (219 et 222 en 1926-27), puis au profit de la caisse d’amortissement (YT248 en 1927, YT  251 en 1928, YT 255 en 1929, puis YT 265 pour le congrès du BIT en 1930.

En 1936, on passe au grand format avec le timbre (YT 333)  à 1f 50, au profit des chômeurs intellectuels, puis le (YT385) avec le même dessin, mais avec une valeur de 1f 75 en 1938, toujours  au profit des chômeurs intellectuels. Les grands formats se poursuivent : (YT 1768) en 1973, (YT 2371) en 1985 pour les 100 ans de la découverte du vaccin contre la rage et (YT 2925) en 1995 pour le centenaire de sa mort (voir ci-dessous).

 

Epreuve de luxe
Epreuve de luxe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le petit format se retrouve sur le timbre  « Aviation n° 4 » de 1928, qui cote  oblitéré 11500 € et  neuf 15750 €, ainsi que dans des  Préoblitérés * : 65 à 68. Les numéros 170, 175, 177, 179 ont porté la mention spécimen, ainsi que les préoblitérés 67 et 68.

On compte aussi en 2007 deux timbres  distributeurs. Au total, on dénombre en France  39 timbres, auxquels il faut rajouter cinq carnets contenant 20 timbres à 10c vert (170) : Aigloline, Cycles Chanteclerc, Maurice Digeaux, Doubs avec Pontarlier, ses forêts de sapin et autres villes  et Normandie, Rouen, ville musée et autres villes. Et un carnet Chanteclerc contenant 10 timbres et 12 entiers. Il bat par le nombre de timbres émis,

  • Napoléon III qui n’a été illustré que par 32 timbres différents, plus 4 pour les colonies et
  • Pétain: 38 timbres différents en France+ deux carnets + 19 entiers postaux + publicitimbre du 517 1 f 50 brun.

De plus, ces timbres ont été émis du vivant de ces personnages. Dans les colonies et territoires d’outremer (32 timbres) :

Le type Pasteur « France » apparu en 1923 a aussi reçu la surcharge  Algérie (numéros YT 26,  170, 171, 173, 175, 176, 177), Grand-Liban (15 à 17) et des valeurs en piastres, puis en 1924-25  et avec en plus une surcharge en arabe :  39 à 44,  Syrie Grand-Liban en 1923 : 102 à 104, puis Syrie seulement : 119 à 121 en 1924 et enfin, avec en plus des caractères arabes : 143-148 en 1924-25.

Les colonies et territoires suivants  ont émis des « Pasteur » : Afars et Issas (YT A 76),  Nouvelle Calédonie (YT 563 en 1985, YT 680 en 1995), Polynésie (YT481 en 1995), Saint Pierre et Miquelon (YT609 en 1995), Wallis et Futuna (YT 186  en 1995). Vingt pays étrangers ont aussi honoré Pasteur (30 timbres) :

  • Centrafrique : institut Pasteur (YT13 en 1961) et vaccin  contre la rage (YT 675 en 1985),
  • Cote d’Ivoire (YT 343 en 1972)
  • Cuba en 1993 (YT 3290 en 1993),
  • Djibouti : (YT629) pour le centenaire de l’institut Pasteur en 1987,
  • Formose : (YT 2193 en 1995),
  • Gabon : (YT 289 en 1972 pour le 150 ième anniversaire de sa naissance),
  • Grenade : (YT483 en 1983),
  • Guinée-Bissau : YT 2310/11 en 2007),
  • Libéria : (YT 614 en 1973),
  • Madagascar : (YT 831 en 1987 illustrant les 100 ans de la création de  l’institut Pasteur à Paris, ainsi qu’en  1998 (non référencé Yvert et Tellier),
  • Monaco: (YT913 en 1972),
  • Mozambique : YT 2080/3 en 2002)
  • Pakistan : (YT 906 en 1995)
  • Paraguay : (YT 2678/9 en 1995),
  • Pologne : (YT 1000 en 1959),
  • République turque de Chypre du Nord : YT 160 en 1985)
  • Sénégal : (YT 1124/5 en 1995),
  • Transkei : (YT 276 en 1983),
  • Tunisie : (YT 1100 illustrant les 100 ans de  l’institut Pasteur de Paris et YT 1205 illustrant les 100 ans de l’institut Pasteur de Tunis, mais avec le portrait de Ch Nicolle en 1993),
  • URSS : (YT 2536 en 1962 et YT 2733  en 1963 pour les 75 ans de l’institut Pasteur de Paris).

Pour les personnages français timbrifiés après leur mort, c’est le général De Gaulle qui vient en second en France avec 8 timbres, en comptant le dernier paru en 2008 et sans compter la commémoration de l’appel du 18 juin et autres commémorations gaullistes. Pour les femmes,  c’est Jeanne d’Arc qui arrive la première avec quatre timbres : 257, 768, 1579, 2051. Marie Curie ne vient qu’en seconde position : deux seuls timbres français : 402, 1533, auquel on peut rajouter les 100 ans de la découverte du radium en 1998 : 3210. Mais le timbre au type du YT 402 a été repris sur  bon nombre de timbres des colonies françaises en 1938 : AEF : 63, Cameroun : 159, Cote d’Ivoire : 140, Cote des Somalis : 147, Dahomey : 109, Guadeloupe : 139,  Etablissements français dans l’Inde : 115,  Indochine 202, Madagascar : 206, Mauritanie : 72, Niger : 63, Nouvelle Calédonie : 172, Océanie : 127, Réunion, : 155, Saint Pierre et Miquelon : 166, Sénégal : 149, Soudan : 99 (numéros de référence du catalogue Yvert et Tellier). A l’étranger, Marie Curie est une personnalité très représentée ; on peut compter au moins 47 timbres dans 24 pays différents, hors la France et les colonies Françaises.

2 pensées sur “Pasteur

  • 01/04/2009 à 23:29
    Permalink

    Un grand bravo à Jean-Philippe pour cet article très complet sur les émissions concernant Pasteur !

    Répondre
  • 16/11/2009 à 18:53
    Permalink

    Super votre article et les timbres aussi! Felicitations pour tous vos articles! ion stanciu

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*