Marie Skłodowska-Curie

Née le 7 novembre 1867 à Varsovie, elle meurt le 4 juillet 1934 à Sancellemoz près de Sallanches.

Physicienne et chimiste polonaise, elle arrive en France en 1892 pour poursuivre ses études à la Sorbonne et épouse le physicien Pierre Curie (1859-1906) en 1895 ce qui lui procure la nationalité française. Elle est associée aux recherches de son mari et devient docteur ès sciences après avoir passé sa thèse sur l’étude des rayons uraniques. Les deux époux sont ici photographiés dans leur laboratoire (carte postale modernes publiée par l’Institut Curie).

Divers timbres ont repris la photo de cette carte postale, mais sans son mari.

timbre émis par la Corée du Nord
timbre émis par la république serbe de Bosnie-Herzégovine

Une autre photo est reprise sur timbre.

timbre français émis en 2011 pour l’année internationale de la chimie
timbre polonais émis en 2011 pour l’année internationale de la chimie

Marie Curie est à l’origine de la création en 1909 de l’institut du radium (aujourd’hui Institut Curie). Dans le laboratoire de l’institut de Physique et Chimie industrielles de Paris (les photos précédentes sont prises dans ce laboratoire), elle isole avec son mari le polonium et le radium en 1898. Le centenaire de cette découverte est célébré sur ce timbre français Yt 3210 qui ne mentionne que le radium.

Elle reçoit conjointement avec Pierre Curie et Henri Becquerel, le prix Nobel de physique en 1903 pour leurs travaux sur la radioactivité. Ce timbre suédois montre leurs trois effigies (Yt 513).

Henri Becquerel est célébré seul en 1950 sur le timbre français Yt 749.

En 1911, c’est le prix Nobel de chimie uniquement pour Marie Curie pour ses travaux sur le polonium et le radium, découverts en 1898 .

Un timbre des Comores (Yt 125) représente Marie Curie accompagnée d’autres prix Nobel.

Paul Langevin (1872 -1946), représenté sur le timbre Yt 820 est un physicien, philosophe des sciences et pédagogue français, connu notamment pour sa théorie du magnétisme, sa théorie du mouvement brownien, l’invention du sonar. Il aurait eu une liaison avec Marie Curie.

Pendant la Grande Guerre, Marie Curie participe à la conception de dix-huit unités chirurgicales mobiles, « ambulances radiologiques » surnommées a posteriori les « petites Curies », ainsi qu’en témoigne ce timbre issu d’un collector émis en France en 2018 pour célébrer la mémoire de héros 14-18,

et ce bloc de Guinée émis en 2017.

 Si on connaît bien la scientifique, la femme et mère est passionnante : l’éducation qu’elle dispense à ses deux filles les mènera chacune vers un grand destin :

  • Irène suivra la voie scientifique de sa mère et obtiendra le Prix Nobel de chimie avec son mari Frédéric Joliot en 1935, pour leurs travaux sur la radioactivité artificielle. Irène est aussi en femme engagée qui prend part à la lutte pour les droits des femmes. Elle est représentée avec son mari Frédéric Joliot sur ce bloc de Mauritanie.

et sur ce timbre français

Elle est aussi sous-secrétaire d’état à la recherche scientifique dans le gouvernement du front populaire en 1936.

  • Denise-Ève Curie, la cadette est une pianiste, femme de lettres, journaliste, conférencière et diplomate.

Après avoir évoqué brièvement la vie de la famille Curie, nous allons maintenant montrer chronologiquement les divers timbres qui ont célébré Marie Curie.

Le premier timbre à son effigie est émis par la Turquie en 1935 (Yt 870)   dans une série consacrée au douzième congrès international des femmes.

En 1938, pour le quarantième anniversaire de la découverte du radium, la France émet le timbre Yt 402 avec la légende “Union internationale contre le cancer”.

Le thème de ce timbre a été repris dans les colonies françaises de l’époque, ainsi qu’en Afghanistan pour un timbre de bienfaisance (Yt 2),

et à Cuba (Yt 255).

En 1939, 1940, 1947 et 1949, Panama émet des timbres avec l’effigie de Pierre et Marie Curie pour illustrer la lutte contre le cancer.

En 1947, la Pologne, dans une série courante au thème des célébrités donne un portrait de Marie Curie (Yt 494). Le timbre peut-être on non dentelé. Un courrier recommandé montre son utilisation postale.

En 1950, le Surinam émet deux timbres à surtaxe (Yt 271 et 274) à son effigie au profit de la lutte contre le cancer.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est suriname-1950.png.

Le premier congrès polonais scientifique de Varsovie en 1951 conduit à l’émission d’une série de timbres (Yt 608 à 613) avec diverses personnalités dont Marie Curie (courrier avec l’oblitération du congrès).

En 1963, des timbres afghans Yt 746Q et 746R célébrant le croissant rouge sont émis avec les portraits de Pierre et Marie Curie.

Cette même année, la Pologne de son côté, représente Marie Curie avec un microscope.

En 1967, plusieurs timbres illustrent le centenaire de sa naissance

  • en France d’abord (enveloppe premier jour pour le timbre Yt 1533,
  • en république démocratique allemande (Yt 991),
  • à Monaco (Yt 732) et en république Centrafricaine (Yt PA 60),
  • en Pologne (Yt 1633 : portrait, Yt 1634, son monument à Varsovie, Yt 1635, son diplôme de prix Nobel),
  • en Roumanie (Yt 2322)

En 1968, le timbre Yt 259, émis en Inde sur courrier premier jour, la représente à côté d’une installation de radiographie, qui symbolise une application de la radioactivité.

En 1971, dans une série consacrée aux prix Nobel 1911, le timbre suédois Yt 715 montre une effigie de Marie Curie.

En 1972, elle figure sur un timbre de Sharjah (un des Emirats Arabes Unis), dans une série consacrée à des célébrités (répertoriées dans le catalogue allemand Michel)

En 1973, le bloc Yt 27 émis par la Grenade représente Marie Curie pour célébrer les 25 ans de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

En 1974, un timbre de poste aérienne du territoire des Afars et Issas (Yt PA 191),

et un du Dahomey célèbrent les 40 ans de sa mort.

En 1975, dans une série consacrée à l’année internationale de la Femme, Marie Curie est représentée sur un timbre du Libéria (Yt 667).

En 1982, la Pologne, dans une série consacrée aux prix Nobel polonais et Saint Marin pour différents pionniers de la science, montrent l’effigie de Marie Curie (respectivement Yt 2624 et  Yt 1049).

En 1984, la république démocratique populaire de Corée émet des timbres et un bloc  et la république de Djibouti un timbre pour le cinquantenaire de sa mort.

En 1984, Marie Curie figure aussi sur un timbre de poste aérienne (Yt 307) de la république Centrafricaine consacré à des personnages célèbres et engins spatiaux (ici fusée Viking I et II).

En 1987, l’URSS honore trois scientifiques dont Marie Curie pour les 120 ans de sa naissance (Yt 5447).

En 1988, Madagascar célèbre (Yt 854) les 90 ans de la découverte du radium.

En 1992, dans le cadre d’Expo 92 à Séville, la Pologne présente des portraits de polonais célèbres avec leur signature. Marie Curie est l’une des quatre (Yt 3177).

En 1994, dans la série Europa, la Turquie (Yt 2765) honore Marie Curie,

ainsi que Cuba (Yt 3380).

En 1996, sur le thème Europa, ” Femmes célèbres”, la Moldavie choisit Marie Curie,

aussi présente sur un bloc.

En 1997, pour les 130 ans de sa naissance, l’Unesco fait réaliser une médaille dédiée à Marie Curie qui a la particularité d’avoir été la première éditée en hommage à une femme. La médaille inaugurée en 1998 lors d’un événement international marquant le début de la campagne « Scientifiques du futur», est destinée à encourager les jeunes, et notamment les jeunes femmes, à poursuivre des études et des carrières scientifiques.

En 1998, les timbres français Yt 3210 et monégasque Yt 2151 fêtent le centenaire de la découverte du radium et sur ce timbre monégasque.

En 2001, la Belgique, dans un tour du vingtième siècle en 80 timbres, a représenté les effigies de Pierre et Marie Curie pour illustrer la radioactivité.

En 2003, dans une série consacrée à la culture polonaise à l’étranger, le timbre français émis pour le centenaire de sa naissance est repris en timbre sur timbre.

Son portrait illustre plusieurs timbres consacrés en 2011 à l’année internationale de la chimie.

Sur ce timbre émis par la Corée du Nord son effigie voisine celle de Ri Sung Ji, chimiste.

Elle figure seule sur timbre :

  • espagnol,
  • polonais,
  • et français présenté plus haut.

En 2014, un bloc émis par les Maldives célèbre les 80 ans de sa mort.

En 2017, divers timbres ou blocs illustrent les 150 ans de sa naissance , par exemple:

  • timbre polonais
  • bloc de Sierra-Leone qui illustre une parole célèbre qu’elle a prononcée : dans la vie, rien n’est à craindre, tout est à à comprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.