Explorateurs et colonisateurs en Amérique partie 1

Terre Neuve, Caraïbes, Amérique Centrale et du Sud

Sauf incursion des  vikings en Amérique du Nord (Leif Erikson ,  Thorfinn Karlsefni… ) tout commence en 1492.

Leif Erikson mena la première expédition viking vers l’an 1000, ainsi qu’illustré sur ce timbre de Saint Thomas et Prince.

leif erikson st t p817

Thorfinn Karlsefni tenta d’installer une colonie au Vinland (sans doute Terre Neuve) vers l’an 1000. Ce timbre islandais représente sa statue, réalisée au début du vingtième siècle par le sculpteur islandais Einar Jonsson, qui est aujourd’hui au musée de Philadelphie.

Karlsefni island

 

Christophe Colomb ensuite

 Christophe Colomb, navigateur génois (1451-1506) monte une expédition avec le soutien de la couronne d’Espagne,

colomb exp usa

avec une caraque, son navire amiral (La Santa Maria),

Santa maria

et des deux caravelles (Nina et Pinta),

Nina Cambodge

pinta cuba

commandés par des armateurs de Palos (Huelva aujourd’hui ), les frères Pinzon (berbères).

pinzons

Il part de Palos le 3 août  1492.

colomb palos cuba823

Il cherche une route vers les Indes et sera persuadé toute sa vie qu’il a abordé en Asie. Son itinéraire est présenté sur ce timbre du Nicaragua.

colomb itinéraire nicaragua

Il effectue en tout quatre voyages en tant que navigateur pour le compte des souverains espagnols, qui le nomment  amiral, vice-roi des Indes, grand amiral de la mer océane et gouverneur général des territoires qu’il découvrirait.

Il découvre les Caraïbes ; il aborde le 12 octobre 1492 aux Bahamas à Guanahani,

guanahani espagne

et rencontre les indiens Tainos vivant à peu près nus qui le recevront amicalement.

colomb accueil tainos

Il touche Cuba le 28 octobre et Saint Domingue (Hispaniola) le 6 décembre.

débarquement haiti sénégal841

La nuit de Noël 1492, il perd son bateau amiral qui s’échoue sur des récifs .

naufrage santa maria

Après le naufrage de la Santa Maria, il établit le fort Trinidad (Hispanolia , Cap Haïtien aujourd’hui) avec quelques espagnols qui seront rapidement massacrés par les indiens Arawaks. Sur ce timbre du Bénin, la légende est erronée.

hispaniola

Il  retourne en Espagne début 1493 avec de l’or acquis par troc par Pinzon à Haïti.

Auprès des souverains espagnols, il se vante de l’or trouvé et réussit à les convaincre de financer d’autres expéditions. La reine Isabelle vendra ses bijoux pour cela.

Lors du second voyage de Christophe Colomb, démarré le 25 septembre 1493 à Cadix, il découvre notamment(et nomme) les îles Désirade et Marie Galante, Dominique, Basse Terre de Guadeloupe, St Martin, St Barthélémy pour arriver enfin à Hispanolia où il constate la perte du fort Navidad.

Le 2 janvier 1494, il fonde « La Isabela », première colonie permanente du Nouveau Monde (actuellement localisée près de la ville Domicaine de Puerto Plata). Il passe les 4 mois suivants à préparer une expédition qui atteindra le 3 mai la Jamaïque, puis  explore les côtes de Cuba, pressure les indiens d’Hispaniola en leur confisquant leur or, repart pour l’Espagne en 1496 accompagné de 500 esclaves indiens Arawak.

Sur l’île d’Hispaniola, la bataille de Santo Cerro, le 14 mars 1495 se traduira par un grand massacre d’indiens Arawak, preuve que les indiens se sont défendus, même si certains avaient ralliésles Espagnols.

santo cerro

Les massacres d’Indiens Arawaks et Caraibes se poursuivront . On estime ainsi que la population sur Hispanolia était de 1 million d’habitants en 1492 et , d’après certaines estimations, en 1518, il ne restait plus qu’une dizaine de milliers d’Arawak. Haiti a élevé une statue à l’indien inconnu.

Arawak monument haiti891

Une autre tribu était les Caraïbes, ennemis des Arawaks et nettement plus agressifs que les précédents. Après en avoir massacrés un grand nombre sous prétexte qu’ils mangeaient les Arawaks, les espagnols les tuèrent littéralement au travail sur les plantations et dans les mines. Les survivants furent déportés à la Dominique et à Saint Vincent. Certains émigrèrent vers l’Amérique centrale (Honduras, Guatemala) où quelques groupes isolés subsistent encore. Même si une réserve Caraïbe fut instituée en 1903 sur la Dominique , bien des aspects de la vie des indiens restent un mystère .

A la Martinique et aux Antilles néerlandaises, la disparition fut plus douce, car de nombreux colons prirent souvent femme chez les Caraïbes.

Bartolomé de las Casas (Séville, 1484 – Madrid, 17 juillet 1566), est un prêtre dominicain, missionnaire, écrivain et historien espagnol, célèbre pour avoir dénoncé les pratiques des colons espagnols et avoir défendu les droits des Amérindiens. Il était prêtre à Saint Domingue en 1510

bartolomé de las casas espagne

Au troisième voyage démarré le 30 mai 1498 , Christophe Colomb visite  Saint-Vincent, Grenade, Trinité, l’île  Margarita qui appartient aujourd’hui au Venezuela.

 

colomb 1498 venezuela958

Il est de retour sur Hispaniola en juillet 1500. En août 1500, Francisco de Bobadilla, émissaire des rois espagnols, débarque sur l’île et fait jeter les trois frères Colomb au cachot avant de les renvoyer en Espagne.

colomb enchainé usa

Fin octobre 1500, enchaîné dans la cale, il débarque à Cadix humilié et accusé. Il se défend auprès du roi d’Espagne et retrouve sa confiance pour organiser une quatrième expédition qui part le 11 mai 1502. Il explorera surtout les cotes du Mexique et du Panama et rentrera en Espagne en 1504. Il meurt le 20 mai 1506 à Valladolid entouré de ses fils.

colomb mort

En 1541, Charles Quint accepte que ses restes soient transféré à Saint Domingue.

En 1877, un coffret en plomb contenant des restes d’os et portant l’inscription « Varón ilustre y distinguido Cristóbal Colón» est découvert dans la cathédrale de Saint-Domingue. Depuis cette date, les autorités de la République dominicaine affirment que le corps transféré à Cuba n’était pas celui de Colomb.
En 1992, les restes découverts en 1877 sont placés dans le phare de Colomb,  monument construit pour célébrer le 500e anniversaire de la découverte du Nouveau Monde, ce qu’illustrent ces timbres dominicains.

phare colomb dominicaine827

 

La découverte des Amériques se poursuit aussi bien de la part des Espagnols que des Portugais, d’abord en respectant le traité de Tordesillas, traité international établi le 7 juin 1494 pour établir le partage du Nouveau Monde, considéré comme terra nullius, entre les deux puissances coloniales émergentes, l’Espagne et le Portugal, avec pour ligne de partage un méridien nord-sud localisé à 370 lieues (1 770 km) à l’ouest des îles du Cap-Vert — méridien qui se situerait aujourd’hui à 46° 37′ ouest.

Le timbre chilien ci-dessous y fait référence pour mentionner la souveraineté espagnole sur l’Antarctique “Terra Australis”.

Le traité de Tordesillas devint réellement caduc lorsque les autres puissances (la France, les Pays-Bas et le Royaume-Uni) disposeront d’une flotte navale suffisante pour braver l’interdit hispano-portugais. Outre la reprise de certaines colonies espagnoles, les autres puissances continueront la colonisation en occupant des terres plus au Nord, comme les États-Unis et le Canada, peu ou pas colonisés par les Espagnols (voir l’article 2 consacré à cet aspect).

Venons-en à l’Amérique Centrale.

Divers explorateurs et conquérants y  ont sévi.

Vasco Nunez de Balboa (1475-1519), premier explorateur de la Colombie en 1500, fonde la ville de Veragua dont il est le gouverneur, au nom du roi d’Espagne, en 1511.

vasco nunez de balboa715

Il découvre le Pacifique en 1513 et est exécuté indûment pour trahison.

balboa panama016

 

Hernan Cortés (1485-1547)

Il est d’abord accueilli par l’empereur aztèque Moctezuma II.

hernancortés espagne 1964

hernancortés espagne 2 1965

En 1511, il participe à la conquête de l’île de Cuba. En guise de récompense, il est nommé premier maire de Santiago de Cuba.

Le 10 février, 1519, Cortés quitte Cuba pour le Mexique avec 11 navires, 16 cavaliers, 518 fantassins, 13 artilleurs avec 8 petits canons, 32 arbalétriers, 13 arquebusiers, 110 marins et 200 Indiens et esclaves noirs comme auxiliaires de troupes. En outre, il emmène 32 chevaux, 10 canons de bronze et 4 fauconneaux (canons plus petits). Il tente la Conquête de l’empire aztèque et prend une première fois  Tenochtitlan devenue Mexico. Il est d’abord accueilli par l’empereur aztèque Moctezuma II. En 1520, après la bataille de Otumba contre l’empereur Cuauhtemoc,   il tente de  s’emparer de l’empire aztèque . Ce n’est qu’en 1525 qu’il conquiert totalement l’empire et fait alors pendre Cuauhtémoc.

cuauhtemoc mex938

D’autres expéditions se feront vers le Pacifique (Californie) en 1529, 1533, 1534, 1539.

 

En Amérique du Sud, notamment au Pérou, le conquistador est Francisco Pizarro (1478-1541).

pizzarropérou

En 1524, une première expédition à partir de Panama est  désastreuse. En 1526, la deuxième expédition permet la découverte du Pérou avec un retour en 1528. En 1530, la troisième expédition est marquée par la bataille de Cajamarca en 1532 où il fait prisonnier l’empereur inca Atahualpa qu’il fait condamner à mort en 1533.

Atahualpa equateur bis

 

Il a ainsi conquis l’Empire inca et fut aussi gouverneur de l’actuel Pérou (Nueva Castilla).

Il entre à Cusco en 1534 et fonde cette même année la première ville espagnole de San Miguel de Piura puis le 18 janvier 1535 Ciudad de los Reyes, qui deviendra Lima.

Du côté portugais on peut citer.

Pedro Alvares Cabral (1468-1520)

cabral brésil842

Le 22 avril 1500, les bateaux portugais débarquent sur la côte nord-est du Brésil et à l’île de Vera Cruz, puis retournent début mai vers l’Afrique, passent le cap de Bonne Espérance et se dirigent vers Calicut avant de  retourner enfin au Portugal en 1501.

 

Bibliographie

http://www.timbresmag.com/2015/05/26/decouvrez-lamerique/

Timbroscopie n° 25 – Mai 1986

Il y a 10 ans, la philatélie redécouvrait l’Amérique, Timbres magazine n° 27, septembre 2002 p 43-49