Surcharges sur timbres dans les colonies françaises et bureaux étrangers

Surcharges sur timbres dans les colonies françaises et bureaux étrangers 

 Le dessous des timbres (hors-série II-Avril 2016 de “Timbres magazine”) parlait de l’incroyable présence française dans le monde. Notre présence postale va prendre plusieurs formes :

  • les bureaux français à l’étranger (BFE),
  • les colonies, protectorats et territoires sous mandat (CPTM),
  • les occupations et bureaux de poste militaire.

Plutôt que de parler de timbres spécifiques, nous avons choisi de ne présenter que des timbres avec une surcharge de nom de pays, de territoire ou de ville ayant connu une présence française sur timbres français, de colonies françaises ou de pays étrangers.

Nous présenterons ces différentes surcharges par ordre alphabétique.

Voyageons vers ces diverses destinations.

Afrique Equatoriale Française

Sous ce nom étaient regroupées de 1936 à 1958, les colonies du Congo, du Gabon, de l’Oubangui- Chari et du Tchad. A l’indépendance en 1960, ces pays ont gardé les noms cités, à l’exception de l’Oubangui-Chari qui a pris le nom de Centrafrique.

La  surcharge AFRIQUE EQUATORIALE FRANCAISE apparaît en 1936 sur 16 timbres du Congo émis en 1933,

et sur 10 timbres du Gabon émis en 1932-33.

Alaouites

Ce territoire situé en Syrie a constitué un Etat autonome de 1925 à 1930 et a utilisé d’abord 30 timbres français,

puis   43  timbres de Syrie tous surchargés ALAOUITES ou Alaouites. En 1930, il prit le nom de Lattaquié.

Alexandrette

Cette ville maritime du nord de la Syrie faisait partie de la Turquie d’Asie. De 1919 à 1938, elle a fait partie du territoire de la Syrie sous mandat français. Avec la surcharge  sandjak d’Alexandrette ,

ou Sandjak d’ALEXANDRETTE sur timbre de Syrie, ont été émis 31 timbres en 1938.

Ce territoire, appelé en turc Hatay Devetli, a été rattaché à la Turquie en 1939, comme en atteste la surcharge sur ce timbre turc.

11 timbres turcs surchargés Devetli Hatay ont été émis en 1939.

Alexandrie

Un bureau français a été installé en 1830 dans ce port égyptien sur la mer Méditerranée. 18 timbres français du type Sage ont porté la surcharge rouge ou noire ALEXANDRIE de 1899 à 1900. Ensuite, cette légende figurait sur des timbres spécifiques aux types français Blanc, Mouchon retouché et Merson . Ce bureau a fermé le 31 mars 1931.

Algérie

De 1849 à 1924, les timbres de la Métropole y ont servi. En 1924-25, 33 timbres de série courante de la métropole, aux types Pasteur, Blanc, Mouchon et Semeuse ont été surchargés ALGERIE.

Huit timbres déjà surchargés “Affranchi postes” ont aussi reçu la surcharge Algérie. Ensuite et jusqu’en 1945, les timbres émis portaient la légende ALGERIE. En 1945-47, des timbres français de série courante et quelques autres timbres de la journée du timbre ont été surchargés ALGERIE.

Enfin, et jusqu’à l’indépendance en 1962, la légende des timbres était ALGERIE.

Annam et Tonkin

L’Annam est devenu protectorat français en 1888. Le Tonkin, province chinoise, est devenu français en 1883. De 1888 à 1892, respectivement, 4 et 3 timbres des colonies françaises portent   la surcharge A&T et A – T.

Réunis à l’Indochine, ce sont les timbres légendés Indochine qui ont ensuite été utilisés.

Bénin

20 timbres des Colonies françaises de 1881 ont été surchargés BENIN en 1892 avant que la colonie soit appelée Dahomey en 1894.

Cameroun

En 1915, un corps expéditionnaire franco-britannique prit le contrôle de cette colonie allemande. Lors de cette occupation militaire, le territoire utilisa  des timbres du Gabon  surchargés  Corps Expéditionnaire  Franco-Anglais CAMEROUN  (16 timbres).

De 1916 à 1920, lors de l’occupation française, les timbres du Moyen Congo ont été surchargés CAMEROUN Occupation Française  (31 timbres).

Enfin en 1921 et jusqu’en 1925, lorsque la France reçut mandat pour administrer le territoire, des timbres du Moyen Congo ont été utilisés avec la surcharge CAMEROUN (22 timbres ).

Castellorizo

Cette petite île du Dodécanèse proche de Rhodes, occupée par la marine française, a eu un bureau français du 24 décembre 1915 au 21 août 1921 et a utilisé des timbres du Levant surchargé de la mention Castellorizo ou CASTELLORIZO,  accompagnée soit de :

  • B.N.F. (Base Navale Française),

– O.N.F. (Occupation Navale Française)

  • ou O F (Occupation Française).

Au total, 51 timbres ont été émis.

Cavalle

Dans ce port de Thrace sur la mer Egée, un bureau français a été ouvert le 1er janvier 1874. Il fut supprimé en août 1914 quand le port a été annexé par la Grèce. De 1893 à 1900, le bureau a vendu des timbres français de type Sage surchargés Cavalle. A partir de 1902, la légende CAVALLE figurait sur des timbres spécifiques aux types français Blanc, Mouchon retouché et Merson.

Chine

La France a obtenu l’ouverture de 9 bureaux en Chine septentrionale. Dépendant directement de la France, ils ont utilisé des timbres de la Métropole (type Sage)  surchargé CHINE, en français et en chinois  de 1894 à 1900.

En 1902, ce sont des timbres d’Indochine qui sont surchargés CHINE en caractères français et chinois.

En Chine méridionale, ont été utilisés les timbres d’Indochine surchargés  en caractères français et chinois pour les villes ou territoires suivants :

  • Canton, port chinois en face de Hong-Kong,   à  partir de 1901 (83 timbres),

  • Hoi-Hao, port de l’île de Hainan, à  partir de 1901 (82 timbres),

  • Kouang-Tchéou, à partir de 1906 (161 timbres),

  • Mong-Tzeu, à partir de 1903 (67 timbres),

  • Pakhoï, à partir de 1903 (67 timbres),

  • Tchong-King, à partir de 1902 (108 timbres),

  • Yunnan-Fou, à partir de 1903 ( 66 timbres).

Sauf celui de Kouang Tchéou qui fonctionna jusqu’en 1943, tous les bureaux ont été fermés le 31 décembre 1922.

Cilicie

Ce territoire turc d’Asie Mineure est situé au Nord-Ouest de la Syrie face à Chypre. En 1919, lors de l’occupation de la Cilicie par les troupes françaises, ce sont d’abord des timbres turcs qui ont été surchargés  CILICIE,

parfois accompagnée de la surcharge T.E.O. (Territoire Ennemi Occupé).

En 1920 , 18 timbres français ont porté la surcharge O.M.F. (Occupation Militaire Française) Cilicie,

ou OMF Cilicie SAND EST (Sandjak de l’Est).

Cochinchine (C.CH.)

En 1886,  3 timbres des colonies françaises portaient la mention C. CH.

Congo français

En 1891-92 furent utilisés 13 timbres des Colonies françaises émis en 1881 surchargés  Congo Français.

Côte d’Ivoire

En 1903-05, ce sont 24  timbres taxe des colonies françaises émis en 1884 qui, surchargés Côte d’Ivoire sont utilisés pour les colis postaux.

16 timbres de Haute Volta surchargés Côte d’Ivoire ont été utilisés en 1933.

Dédéagh

Ce port de Turquie  a disposé  d’un bureau français et, en 1893-1900, a utilisé 6 timbres français au type Sage émis en 1876-1898 surchargés Dédéagh.

 

Diégo-Suarez (port et base navale au nord de Madagascar)

En 1892, 12 timbres des colonies françaises (émission 1881) ont été surchargés DIEGO-SUAREZ.

 

Djibouti

En 1894, les timbres au type Sage légendés Obock de petit format étaient surchargés DJIBOUTI ou DJ.

En 1902, d’autres timbres d’Obock ont reçu la surcharge  DJIBOUTI.

Fezzan

En 1943 et jusqu’en 1955, ce territoire libyen fut occupé par l’armée française  qui y établit plusieurs garnisons. Sur ce territoire furent d’abord utilisés des timbres italiens avec la surcharge FEZZAN Occupation française.

A partir de 1946, des timbres spécifiques  furent utilisés dans ce territoire militaire.

Gabon

En 1886, la série courante émise en 1881 pour les colonies françaises a reçu la surcharge GAB pour 5 timbres.

En 1889, ce sont  3 timbres taxe des colonies françaises qui reçoivent la surcharge GABON TIMBRE.

En 1928, 11 timbres taxe de France de 1893 à 1926 reçoivent la surcharge GABON A.E.F.

 

Grand-Liban

C’était le nom du Liban sous mandat français de 1920 à 1945. 49 timbres   notamment aux types français Blanc, Semeuse”, Merson et Pasteur. surchargés GRAND LIBAN, Grand Liban ou Gd Liban, en français et en arabe, (ainsi que 8 de poste aérienne au type Merson et 10 taxe),  ont été utilisés dans le territoire en 1924.

Sous le mandat français, des timbres spécifiques avec la légende Grand-Liban, en français et en arabe, furent émis en 1925-1926 ; à partir de 1927 la légende devient République libanaise.

Guadeloupe

En 1888, 2 timbres des colonies françaises émis en 1877-1880 ont été surchargés G.P.E.

En 1889 , 7 timbres émis en 1881 ont été surchargés GUADELOUPE.

En 1890-1991, 2 timbres des colonies françaises ont repris la surcharge GPE. En 1891, 10 timbres des colonies françaises ont été surchargés GUADELOUPE. En 1903, 2 timbres taxe des colonies françaises ont porté la surcharge G& D.

Guyane

En 1886-88, 9 timbres des colonies françaises ont reçu la surcharge GUY FRANC.

En 1892, 19 timbres des colonies françaises ont reçu la surcharge GUYANE.

12 timbres taxe français de 1893-1926 ont reçu en 1925-1927 la surcharge GUYANE FRANCAISE.

 

Haute-Volta

D’abord appelée Haut-Sénégal et Niger, cette région a pris le nom de Haute Volta en 1919 et a utilisé 40 timbres du Haut-Sénégal et Niger surchargés HAUTE VOLTA de 1920 à 1928.

Aux mêmes dates, 10 timbres taxe du Haut-Sénégal et Niger ont aussi été surchargés Haute Volta.

Inde française

Un demi timbre fiscal surchargé Inde Fçaise a été émis en 1903.

En 1923, 11 timbres taxe français ont reçu la surcharge de la monnaie locale : fanon ou cache.

Indochine

Les timbres des émissions 1881 des colonies françaises ont reçu la surcharge INDO-CHINE en 1889 pour 2 timbres.

Les séries de France émises :

  • en 1919, la série Orphelins  (YT 90 à 95),

  • et en 1945  France d’Outre-Mer (YT 296 à 298),

ont reçu la surcharge INDOCHINE.

Inini

Cet arrondissement de la Guyane (chef-lieu : Saint Laurent du Maroni) a utilisé des timbres de Guyane Française, surchargés  ININI ou TERRITOIRE DE L’ININI de 1932 à 1947 (au total 60 timbres). Trouver les timbres oblitérés sur lettre est rare.

Jerusalem

Le bureau consulaire de Jérusalem a utilisé en 1948 4 timbres (3 fiscaux) et une Marianne de Gandon à 6 F, surchargée 20 millièmes  JERUSALEM.

Lattaquié

Cette ville de Syrie, au nord de Tripoli a disposé de 1931 à 1936 de timbres syriens surchargés LATTAQUIE en français et en arabe (35 timbres).

Madagascar

Lors de l’établissement du protectorat français sur Madagascar en 1895, 9 timbres français de la série Sage ont reçu la surcharge POSTE FRANCAISE Madagascar.

Maroc

Le timbre croix rouge français émis en 1915 a été utilisé au Maroc avec la surcharge MAROC.

Martinique

De 1886 à 1891, 30 timbres des colonies françaises ont reçu soit la surcharge MARTINIQUE, soit la surcharge MQE.

En 1927 La surcharge MARTINIQUE a aussi été utilisée sur 11 timbres taxe français.

Mayotte

Les timbres de série courante de France ont reçu la surcharge MAYOTTE en  1997 et 1998.

Memel

Lors de l’occupation de ce territoire, reconnu état autonome lors du traité de Versailles, des timbres allemands ont d’abord reçu la surcharge  en lettres gothiques  Memelgebiet . Puis de 1920 à 1922, ce territoire qui redevint lituanien,  a utilisé  67 timbres courants français au type  Semeuse et Merson  et 29 timbres de poste aérienne.

Niger

28 timbres de Haut Sénégal et Niger, surchargés TERRITOIRE DU NIGER ont été utilisés de 1921 à 1926 dans ce territoire créé en 1920.

En 1921, 8 timbres taxe du Haut Sénégal et Niger ont reçu la surcharge TERRITOIRE DU NIGER.

Nossi-Bé

Cette île dépendant de Madagascar a utilisé de 1889 à 1893, les timbres des colonies françaises avec  la surcharge N S B,

ou Nossi-Bé.

Nouvelle Calédonie

De 1881 à 1884, 13 timbres  des colonies françaises ont été surchargés N-C-E, et à nouveau 6 timbres en 1892.

En 1892 ont aussi été émis  14 timbres surchargés Nlle Calédonie

Nouvelles Hébrides

En 1908, ces îles en condominium franco-britannique, ont émis   5 timbres de Nouvelle Calédonie surchargés NOUVELLES HEBRIDES  et 7 timbres des îles Fidji surchargés NEW HEBRIDES CONDOMINIUM. En 1910, les timbres de Nouvelle Calédonie portent la surcharge NOUVELLES HEBRIDES CONDOMINIUM.

A partir de 1911, des timbres spécifiques sont émis avec la légende en anglais ou en français.

Obock

Pour ce port du territoire de Djibouti, 31 timbres  surchargés des colonies françaises sont émis  en 1892, .

Océanie

Avant de s’appeler Polynésie, l’Etablissement de l’Océanie a utilisé des timbres légendés Etablissement de l’Océanie qui ont porté la surcharge EFO 1915.

Oubangui

Ce territoire fit partie du Congo français  jusqu’en 1915. A cette date, il fut réuni au territoire militaire du Tchad et  eut des timbres spéciaux surchargés OUBANGUI CHARI TCHAD. En 1922, le Tchad prit son autonomie et les timbres ne portèrent plus que la surcharge Oubangui Chari et ceci jusqu’en 1936 où il utilisa les timbres légendés Afrique Equatoriale française.

En 1928, le territoire a aussi utilisé  11 timbres taxe français surchargés Oubangui Chari.

Port Lagos

Cette ville de Grèce a utilisé 6 timbres français au type Sage  surchargés PORT-LAGOS en 1893. Le bureau a été fermé en 1896.

Port-Saïd

En 1899, 18 timbres français au type Sage surchargés PORT SAID ont été émis.

Réunion

En 1885 , les timbres des colonies françaises ont été émis avec la surcharge R,

puis, en 1891, avec la surcharge  REUNION.

Rouad

Cette île au large de la Syrie, occupée par la marine française de 1915 à 1921,  a utilisé 16 timbres français légendés Levant avec la surcharge ILE ROUAD.

 

Saint Pierre et Miquelon

De 1885 à 1891, ce territoire a utilisé des timbres des colonies françaises surchargés SPM ou ST-PIERRE M.on.

En 1893, les timbres taxe des colonies françaises reçoivent aussi la surcharge ST-PIERRE M.on. En 1925-27, ce sont des timbres taxe français qui sont utilisés et portent la surcharge SAINT PIERRE ET MIQUELON.

Sarre

En 1920, ce territoire allemand sous occupation française a d’abord utilisé des timbres allemands (Deutsches Reich)

ou (Bayern) comportent la surcharge française Sarre.

La surcharge devient cette même année SAARGEBIET,

puis, à partir de 1921, des timbres spécifiques sont légendés SAARGEBIET avec rapidement surcharge en Cent et FRANK.

Soudan

En 1894, deux timbres des colonies françaises portent la surcharge “SOUDAN F ais ; en 1921, les timbres du Haut Sénégal et Niger et jusqu’en 1930 portent la surcharge  SOUDAN FRANCAIS.

Syrie

En 1919, on trouve la surcharge T.E.O. (Territoires Ennemis Occupés) sur timbres français Blanc, Semeuse et Merson .

Ensuite, en 1920,  la  surcharge devient  O.M.F. Syrie  sur timbres français aux types Blanc, Semeuse, Merson et Pasteur ou sur timbre du Royaume de Syrie,

puis  en 1923 Syrie Grand-Liban et enfin Syrie  en 1924.

Tahiti

De 1882 à 1993, les timbres légendés colonies françaises ont porté la surcharge TAHITI. Cette même surcharge a été portée sur les timbres légendés Etablissements de l’Océanie de 1903 à 1915.

Terre Adélie

On trouve un timbre de Madagascar avec cette surcharge.

Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF)

Avant d’avoir leurs propres timbres, un seul timbre de Madagascar a été utilisé.

Tanger

Emis en 1902-1903, 18 timbres légendés Maroc  ont reçu en 1918-24 la surcharge TANGER.

Tchad

De 1922 à 1933, 55 timbres légendés Moyen Congo ont reçu la surcharge Tchad.

Togo

Dès 1914, les timbres de la colonie allemande du Togo ont reçu la surcharge TOGO Occupation franco-anglaise,

ou TOGO Anglo-French Occupation.

En 1915-16, les timbres de la Côte de l’or ont reçu la surcharge citée précédente .

En 1916, 17 timbres du Dahomey ont reçu la surcharge TOGO Occupation franco-anglaise,

puis en 1921-22, dans le cadre du mandat français,  “TOGO” (23 timbres).

Tunisie

Quelques timbres français, notamment émis pour la journée du timbre, ont reçu la surcharge TUNISIE pour utilisation dans ce pays.

Vathy

De 1893 à 1900, le bureau français de cette ville de Grèce sur l’ile de Samos  a utilisé 11 timbres français au type Sage surchargés Vathy. Le bureau a été fermé en 1914.

Wallis et Futuna

Protectorat français depuis 1886-87, il a utilisé à partir de 1920 des timbres de Nouvelle Calédonie surchargés ILES WALLIS et FUTUNA.

Zanzibar

Cette île de l’océan indien a disposé d’un bureau français  et employé des timbres français surchargés Zanzibar à partir de 1896. Le bureau a été fermé en 1904.

Bibliographie

Le dessous des timbres (hors-série II-Avril 2016 de “Timbres magazine”) p 8-12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.